Pourquoi la bourse et l’économie ne sont pas réellement déconnectées ?

Apple, Tesla, Zoom et leurs semblables sont devenus fous, poussant le Nasdaq et le S&P 500 à des sommets record et enrichissant considérablement la classe des milliardaires (pour ensuite chuter précipitamment en fin de semaine.) Tout cela alors que l’économie est en récession et que des millions de personnes sont au chômage, certaines ne pouvant même pas mettre de la nourriture sur la table.

C’est encore un autre fait troublant de la vie pendant COVID-19, bien que cette pièce semble particulièrement bizarre, voire injuste et même cruelle.

Que penser alors de cette soi-disant déconnexion entre l’économie et la bourse ?

« La bourse et l’économie sont deux choses complètement différentes », déclare Barry Ritholtz, co-fondateur et directeur informatique de Ritholtz Wealth Management. « Alors que les gens supposent qu’il y a une certaine corrélation, quand vous faites une analyse mathématique, la corrélation est partout. 2020 est une année unique car non seulement il y a un niveau élevé de corrélation inverse, mais c’est aussi le plus élevé que nous ayons jamais vu. Plus l’économie s’est détériorée, plus le marché boursier s’améliore ».

En fait, il s’ensuit simplement que l’action de la bourse serait particulièrement déroutante pendant cette période particulièrement confuse et sans précédent dans notre histoire. Il serait en effet insensé de s’attendre à un cheminement logique.

Ironiquement, pour tous ceux qui étudient le marché et en parlent, il reste à bien des égards un mystère. « Les mouvements du marché boursier sont largement déterminés par l’évaluation que font les investisseurs de l’évolution de la réaction des autres investisseurs aux nouvelles, plutôt que par les nouvelles elles-mêmes », écrit Robert Shiller, professeur à Yale et lauréat du prix Nobel, dans « Understanding the Pandemic Stock Market ».

Pourtant, lorsque vous examinez de près les marchés (gros indice ici : dans l’ensemble, les actions ne sont pas vraiment à la hausse), l’économie et, dans ce cas, la science, le tableau devient plus clair. Je dois également souligner qu’expliquer ce que fait la bourse à un moment précis est toujours vexant, alors que le comprendre rétrospectivement est un jeu d’enfant.

Une explication centrale

La raison la plus fondamentale que les gens attribuent à la bonne performance du marché boursier est que, oui, l’économie est faible en ce moment, mais que le marché regarde toujours vers l’avant et que, par conséquent, les actions sont en hausse parce qu’à un moment donné, nous serons sortis de ce pétrin COVID-19 et pourrons reprendre nos activités.

Ce qui est certainement vrai, bien que si ce fût le seul facteur, nous dirions que le marché serait en hausse, mais modestement, étant donné toute l’incertitude. Bien sûr, il y a toutes sortes d’autres facteurs en jeu ici.