La France, plus grande payeuse de dividendes en Europe

Le chiffre est assez exubérant… A la fin du deuxième trimestre de cette année, les sociétés ont distribués des dividendes à hauteur de 514 milliards de dollars, et cela directement à leurs actionnaires. Il s’agit là d’un record, et la France y participe grandement. Elle est en effet le pays d’Europe où les entreprises sont les plus généreuses.

Pour leur part, les entreprises françaises ont redistribué pas moins de 51 milliards de dollars, selon l’étude réalisée par la société Janus Henderson. Si ce chiffre va provoquer de l’indignation chez beaucoup de personnes, il faut tout de même rajouter le fait que 51 milliards, c’est l’équivalent du premier budget de l’État, soit l’Éducation Nationale. Cette dernière comptabilisant 1,2 millions de salariés.

Ainsi, nous pouvons constater que le montant total des dividendes distribués aux actionnaires en France suit une augmentation de 3,1%, alors que dans les autres pays européen, cela a singulièrement baissé (-5.3% en moyenne). Derrière tant de générosité, on retrouve plusieurs raisons comme le fait que nous sommes très axés sur des relations commerciales internes et que la France est notamment moins bonne que ses homologues au niveau des exportations et de l’international.

A noter qu’on bat certes un record de distribution de dividendes sur ce début d’année, mais la progression a nettement diminué à cause de la croissance économique mondiale qui faiblit, en conséquence avec les joutes entre les États-Unis et la Chine, ou encore le Brexit…

En d’autres termes, le commerce mondial ralenti, mais en tant que français nous restons sensiblement privilégiés. Même c’est clairement une tradition française de conserver l’intérêt de ses actionnaires par le versement de dividendes. Disons qu’en plus résumé, le versement de dividendes est un airbag « dividende ».