La bourse et l’économie françaises

Aborder le sujet de la bourse et le comprendre dans son intégralité n’est pas vraiment accessible, à moins d’en être un expert. En effet, tout ce qui concerne le marché de la bourse est encore assez flou pour le grand public et s’incarne plus essentiellement dans le cadre du Palais Brongniart (dématérialisée en novembre 1998) et du CAC 40. Comment peut-on appréhender le marché de la bourse ? Quelle est sa place dans l’économie française ? Pour arriver à cerner la bourse dans sa globalité, il faut déjà savoir ce qu’est la bourse et connaître ses principes de fonctionnement.

La bourse, son principe de fonctionnement et ses rôles

Le marché de la bourse fait référence à tous les agents qui nécessitent et/ou octroient un financement. Pour le constituer, on peut donc mentionner les investisseurs, d’une part et les entreprises ou les organismes publics d’autre part. Les entreprises peuvent être considérées comme la partie qui est prête à acquérir un investissement en vue de le faire fructifier, et les investisseurs, que l’on désigne également par agents économiques apporteurs de capitaux, peuvent être les banques, les épargnants individuels ou toutes sortes de sociétés d’investissement. Tous les titres échangés en bourse sont appelés des actions, des obligations ou des produits dérivés (valeurs immobilières). Ces dernières peuvent représenter une fraction du capital d’une entreprise.

En France, les règles de fonctionnement du marché de la bourse sont fixées par EURONEXT, lui-même soumis au contrôle de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers), du code monétaire et financier et la MIF ou la directive des Marchés d’Instruments Financiers. La bourse est à la fois un lieu de financement et de placement. On distingue notamment deux marchés, dont le marché primaire et le marché secondaire. Pour le marché primaire, les titres sont émis pour la première fois. A ce propos, on peut, par exemple, parler d’une entrée en bourse ou d’une augmentation de capital. Le prix des titres « nouveaux » est nommé le « prix de mission ». Quant au marché secondaire, il s’agit des titres déjà créés et qui sont échangés suivant l’offre et la demande. Le rôle de ce marché consiste à la fois à déterminer le cours de bourse en fixant des prix et d’assurer la liquidité du marché ou la fluidité des échanges.

L’intérêt d’entrer en bourse pour les sociétés

Pour une entreprise, l’entrée en bourse peut permettre une levée de fonds par un financement direct. Cela peut se présenter comme une occasion pour accroître et diversifier les possibilités d’investissement. Cette option s’avère être très intéressante lorsque les entreprises souhaitent se délier de l’emprise des banques et acquérir plus d’indépendance. Pour le cas d’une transmission d’entreprise, la cotation en bourse est un meilleur moyen d’alléger les procédures liées aux droits de succession. Elle peut aussi être prise comme une initiative aux désengagements d’actionnaires ou d’investisseurs lorsque les entrepreneurs ont besoin de se séparer de certains de leurs partenaires. Par ailleurs, l’intégration d’une entreprise dans le marché de la bourse peut apporter des résultats palpables, non seulement au niveau de la rentabilité, mais également en matière de management. Comme l’entreprise est ainsi évaluée, elle sera en mesure de travailler plus sur son image et son organisation interne.

Les principaux points forts de l’économie française

D’après l’avis des spécialistes des études économiques, la force de l’économie française résiderait dans plusieurs points, dont la plus importante est la capacité de la France à édifier des groupes performants et d’envergure mondiale, disposant d’une forte capacité à faire face aux crises. On peut déceler cette réussite économique de l’Hexagone dans le domaine de l’armement, du secteur de l’énergie, de l’aéronautique, de la construction, de l’agroalimentaire ou bien encore dans la pharmacie. La position géographique particulièrement avantageuse de la France en Europe figure aussi parmi l’atout de sa puissance économique.

Le rôle de la bourse et son importance dans l’économie française

La bourse, surtout dans une société industrialisée, constitue un grand facteur de développement économique et financier. Afin d’attirer les flux de capitaux internationaux, il faut que les systèmes financiers des pays d’accueil soient performants, notamment en ce qui concerne les marchés boursiers, sans oublier l’existence des institutions bancaires florissantes. Il doit être également le cas au niveau national. En effet, la bourse tient déjà un rôle économique important au sein des PME et dans le cas du secteur de l’emploi. En participant aux financements des entreprises, elle permet à celles-ci de se procurer les capitaux nécessaires pour optimiser leur rentabilité. Alors, une forte croissance et des rendements élevés du marché de la bourse figurent parmi les principaux moteurs de développement d’un pays, et l’Hexagone n’en fait pas exception.

Une baisse de la bourse n’est jamais un bon signe et reste un annonciateur d’une éventuelle crise économique. En effet, l’investissement en bourse contribue grandement à la croissance de l’économie. A noter qu’un accroissement important dans ce sens, va constituer une bonne stratégie en termes d’intégration économique pour les pays en voie de développement.